L’impact du Grand Paris sur le secteur de Paris Nord-Est, l’un des plus grands chantiers parisien.

Posté par
Le Jeudi 12 février 2015
Dans Environnement, Grand Paris, Stratégie immobilière

Le secteur de Paris Nord-Est constitue un défi majeur pour la capitale en termes de renouvellement urbain et un potentiel de développement d’1,3 million de m² dont 330 000 m² de bureaux. Le site marqué par de nombreuses activités industrielles et logistiques, dont certaines encore en activité, de grands équipements publics et de l’habitat social, s’étend sur 200 hectares entre les Portes de La Chapelle et de La Villette, le long du boulevard périphérique, entre les 18ème et 19ème arrondissements. L’objectif est de désenclaver ce territoire, d’y améliorer la qualité de vie et d’y initier de nouvelles dynamiques économiques.

Ce territoire va bénéficier d’un double renfort de transports ce qui va faciliter l’accès au site pour les salariés des entreprises. Dans les trois ans à venir : le projet prévoit l’ouverture d’une gare sur la ligne E du RER en décembre 2015 et le prolongement de la ligne T3b vers la Porte d’Asnières en 2017, après les améliorations très notables apportées par la première extension du T3b vers la Porte de La Chapelle en 2012 (environnement, voirie, requalification des espaces publics, développement tertiaire).

Les futurs développements sur le secteur Paris Nord-Est pourrait accueillir à terme 28 000 habitants et environ 15 à 20 000 salariés.

Cette vaste opération est divisée en plusieurs secteurs d’aménagement, dont le plus abouti est à ce jour celui de la ZAC Claude Bernard et la requalification de l’entrepôt Macdonald. Ce secteur, qui se situe à l’extrémité Est (entre les Portes de La Villette et d’Aubervilliers), représente un dixième de l’opération Paris Nord-Est (20 ha).

l-impact-du-grand-paris-sur-le-secteur-de-paris-nord-est-l-un-des-plus-grands-chantiers-parisien

Le développement de Claude Bernard/Macdonald touche aujourd’hui à sa fin. Les dernières livraisons d’immeubles sont en train de s’opérer. Le site propose 68 000 m² de bureaux et autant de surfaces de commerces, services et activités. A terme 4 600 emplois sont attendus sur le secteur.

L’ouverture de la future gare « Rosa Parks » sur la ligne du RER E apportera les changements les plus notables en termes d’accessibilité au site. L’ouverture de cette station en fin d’année permettra d’améliorer immédiatement et très sensiblement l’accès depuis et vers deux grands hubs de transports que sont la Gare du Nord et la Gare Saint-Lazare. A horizon 2020, la ligne du RER E sera même prolongée vers l’Ouest et assurera une liaison directe avec la Porte Maillot et La Défense.

En s’appuyant sur le renouveau de l’offre de transports publics et la dynamique de mutation de la Plaine Saint-Denis, Claude Bernard/Macdonald préfigure la mutation du projet urbain Paris Nord-Est, via sa grande diversité sociale et fonctionnelle ainsi que ses espaces publics. Le site apparaît assez naturellement comme un secteur clé pour l’évolution de la capitale.

Pour en savoir plus sur tous les projets du Grand Paris, consulter notre site d’information mis à jour régulièrement. Cliquer ICI pour y accéder.
Partager cet article