Grand Paris : AXA France implanté depuis neuf ans à Nanterre. Interview de son Directeur Immobilier.

Posté par
Le Jeudi 8 octobre 2015
Dans Environnement, Grand Paris, Stratégie immobilière

AXA est implantée aux Terrasses de Nanterre depuis près de 9 ans maintenant et occupe environ 80 000 m². En raison de cette longue et importante présence, le témoignage de Mme Brunel, Directeur Immobilier d’AXA France, constitue un retour d’expérience unique sur la vie dans le quartier des Terrasses de Nanterre.

JLL : « Pouvez-vous nous retracer quelles sont les raisons qui ont poussé AXA à venir s’implanter dans le nouveau quartier des Terrasses de l’Arche à Nanterre ? »

sabine-brunel
Sabine Brunel,
Directeur Immobilier
de AXA France

Sabine Brunel (S.B) : « Plusieurs éléments nous ont conduits à venir nous installer à Nanterre. Tout d’abord, il était nécessaire pour AXA de libérer sa tour à La Défense. D’importants travaux que nous ne souhaitions pas conduire en site occupé devaient être réalisés. AXA a donc décidé de libérer son site et d’en rechercher un nouveau. L’un des prérequis était de trouver un site pas trop éloigné du site initial afin de maintenir les temps de trajets de nos collaborateurs, une bonne desserte en transports et un bon rapport qualité-prix. Nanterre s’est donc présentée comme la bonne solution combinant l’ensemble de ces facteurs.

Ce déménagement a été pour AXA l’occasion de mener un beau projet d’entreprise et de mettre en place de nouveaux modes de travail. Le choix d’un immeuble horizontal a été important dans le sens où il a permis de réconcilier deux éléments importants à nos yeux : une organisation de type « campus » avec des lieux de rencontre, un site à taille humaine favorisant les échanges, et une grande gamme de services . Le choix de ce bâtiment nous a permis  d’offrir  à nos salariés des services variés comme une salle de sport, une conciergerie ou des locaux culturels et sociaux. »

JLL : « AXA possède de nombreuses implantations à La Défense et aux alentours. Les relations entre le quartier d’affaires et les Terrasses est-il aisé pour vos salariés ? »

S.B : « Nous avons en effet de nombreuses implantations dans le quartier d’affaires et dans les communes voisines. Nous sommes amenés à nous déplacer régulièrement d’un site à  un autre . La localisation à Nanterre s’avère extrêmement pratique pour nous car nous nous retrouvons au cœur des implantations d’AXA. Même avec une seule ligne de transports, nous ne sommes qu’à quelques minutes de nos autres sites ».

JLL : « Après ces 9 ans passés à Nanterre, quel est votre retour d’expérience concernant le quartier ? »

S.B : « Le site a bien entendu fortement évolué depuis notre arrivée. L’environnement du site s’est considérablement amélioré : lors de notre arrivée, la partie centrale des Terrasses ressemblait à un terrain vague qui a été remplacé par une promenade plantée avec des terrasses et des restaurants. Par ailleurs, avec le développement du site, nous avons maintenant une offre commerciale diversifiée avec des services et commerces de proximité appréciés par nos salariés : opticien, moyenne surface, pharmacie, restaurants etc. Le quartier est aujourd’hui plus animé , par exemple le vendredi se tient un marché à proximité de la gare de RER « Nanterre-Préfecture ».

Globalement les collaborateurs sont conscients de cette qualité de vie, « où il fait bon vivre » La qualité et la quantité des espaces verts contribue également à ce bien vivre. Outre la promenade plantée, Les Terrasses se trouvent à proximité immédiate du parc André Malraux qui constitue un vrai point d’attractivité pour l nos salariés. Par ailleurs, le site des Terrasses, à la différence de La Défense, n’est pas construit sur une dalle de béton mais se trouve de plain-pied avec l’environnement immédiat.

grand-paris-sabine-brunel-directeur-immobilier-de-axa-france-revient-sur-le-projet-des-groues-et-le-quartier-des-terrasses-de-l-arche-a-nanterre

JLL : « Quels sont les éléments perfectibles à propos desquels vous avez des attentes pour l’avenir ? »

S.B : « Il y a deux éléments principaux pour lesquels nous ressentons un vrai besoin d’amélioration : les liaisons piétonnes vers La Défense et la desserte en transports.

La liaison entre le quartier d’affaires et les Terrasses n’est pas aisée  ni confortable pour les usagers qui souhaitent se déplacer à pied. L’accès se fait habituellement via « la Jetée » qui située derrière la Grande Arche et qui est reliée aux Terrasses par un escalier temporaire . Outre le côté inconfortable lié au revêtement de la passerelle (glissant en hiver et inadapté aux chaussures « féminines ») cet accès est actuellement fermé en raison des travaux de l’Arena et impose un long détour. Il n’y a d’ailleurs pas non plus de liaison « douce » pour les vélos. De fait, nos collaborateurs finissent par dépendre en très large majorité des transports en commun pour rejoindre La Défense.

Ceci nous amène au deuxième point d’amélioration qui concerne les transports. Le site est aujourd’hui desservi par une unique ligne de RER qui est saturée. Indépendamment de l’inconfort lié à la fréquentation abondante de la ligne, tout incident sur le RER a des conséquences pour les salariés qui se rendent à Nanterre. Nous attendons donc avec impatience l’arrivée de la ligne E et espérons également l’arrivée d’un prolongement de la ligne 1 du métro à Nanterre.

Enfin, si  nous n’ évoquons pas de point d’amélioration à proprement parler, nous avons des interrogations concernant l’impact de l’Arena sur le quartier lors des matchs ou des concerts. »

JLL : « Selon vous, le secteur de Nanterre Seine Arche et de La Défense pourraient-ils un jour devenir un seul et unique marché aux yeux des entreprises ? »

S.B : « A mon sens cela ne pourra se faire qu’au prix d’un véritable équilibre entre les deux quartiers au profit de Nanterre. Pendant longtemps il y a eu une rupture entre La Défense et Nanterre qui a fait figure pendant un certain temps de « parent-pauvre ».

Tout d’abord le boulevard circulaire a créé une véritable séparation avec les quartiers environnants, même si cela est en train de s’améliorer. Nous avons aussi une profusion de transports à La Défense alors que Nanterre n’offre qu’une ligne de RER. L’offre de transports doit être  étoffée pour contribuer au renforcement de Nanterre comme site tertiaire. L’implantation d’une gare TGV, comme cela est évoqué,  ne pourrait être que positif pour Nanterre. Enfin et de manière générale, tout ce qui pourra contribuer à faciliter la liaison entre les deux sites, sera le bienvenu et contribuera àcréer un sentiment d’unité .. »

JLL : « In fine, êtes-vous satisfaits de votre choix ? »

S.B : « La qualité de vie dans nos immeubles et sur le site font que, avec  du recul, nous referions probablement la même chose aujourd’hui même si tout est toujours perfectible. »

 

Retrouvez l’intégralité de notre étude en cliquant ICI.

Partager cet article